Bandeau
Terr’Eau : assainissement écologique | toilettes sèches | compost | eaux ménagères
Nourrir la terre, préserver l’eau

Informations sur les toilettes sèches, à compost et à séparation, le compostage, la pédo-épuration et la phyto-épuration.

Les toilettes sèches

Une enquête menée de 2005 à février 2010 par l’association Empreinte sur les toilettes sèches en France recensait 1712 foyers en utilisant au quotidien, soit plus de 5000 personnes [1].

JPEG - 246.2 ko

Cette enquête réalisée sans publicité et avec les moyens du bord donnait une idée approximative et parfois fort éloignée du nombre réel de foyers équipés en toilettes sèches. Une simple mise en parallèle entre le nombre de foyers recensés en Haute Garonne et en Ariège et ceux que nous connaissions à l’époque nous permettait d’évaluer qu’il y en avait de 5 à 10 fois plus.
Depuis 2010, des millions de personnes en ont essayé lors d’événements publics, de nombreux dossiers ont été consacrés à la thématique [2], pour ne citer qu’un des derniers.
Combien sommes nous aujourd’hui à utiliser des toilettes sèches à la maison ? Un recensement national à partir des visites réalisées par les SPANC permettrait d’avoir un chiffre actualisé, sans doute assez proche de la réalité.

Mais précisément, c’est quoi des toilettes sèches ?

La réglementation les définit comme des toilettes « sans eau de dilution ni de transport » [3]. Ce sont en effet des toilettes « sans eau » qui bien au-delà de l’économie d’eau potable visent surtout à :
- réintroduire les nutriments présents dans nos excrétas dans le sol
- ne pas polluer les milieux aquatiques

De par le monde et les différentes recherches et expériences effectuées depuis plus d’un siècle, il existe de nombreux types de toilettes sèches. Les tentatives de classification sont diverses et sujettes à discussion, de notre côté nous distinguons :
- les toilettes à compost ou toilettes sèches unitaires (urines et fèces mélangées et compostées)
- les toilettes à séparation ou toilettes à déviation d’urine (urines et fèces sont traités différemment)

En France, les toilettes à compost sont les plus répandues notamment sous la forme des TLB (Toilettes à Litière Biomaîtrisée). Les principaux artisans du développement de ces TLB sont le Pr Joseph Orszagh [4] en Belgique et Joseph Jenkins [5] aux États-Unis qui en suivant des cheminements différents en sont arrivés sensiblement aux mêmes conclusions.

Dans le Monde en revanche, les toilettes à séparation sont les plus répandues. Ces systèmes ont été diffusés à partir des travaux de chercheurs suédois, notamment à travers le groupe de recherche EcoSanRes [6].

Un débat souvent enflammé partage les partisans de ces deux types de toilettes sèches. Pour notre part, nous pensons que chaque système à ses avantages et ses inconvénients et qu’il convient à chacun de réfléchir à une solution adaptée à sa situation et à ses besoins. Voici quelques éléments qui nous espérons vous aideront à prendre votre décision :

Dans un système de toilettes sèches à compost, matières fécales et urines sont mélangées et recouvertes de matières carbonées après chaque usage. Cet ajout, en plus de son rôle d’absorption, permet un rééquilibrage du rapport carbone/azote nécessaire pour le bon déroulement du processus de compostage. Dans ce système les urines sont compostées avec le reste des matières et restituées au sol sous la forme de compost. Les nutriments seront disponibles pour les plantes à mesure de la dégradation progressive de l’humus : nous allons nourrir le sol. Dans cette approche « biologique » en mélangeant des déjections avec une litière végétale nous fabriquerons de l’humus par compostage.

Dans un système de toilettes sèches à séparation d’urine, ces dernières sont collectées séparément des matières fécales. Les urines sont stockées puis utilisées ultérieurement sous forme d’engrais liquide plus ou moins diluées avec de l’eau. Les matières fécales rejoindront une filière de compostage ou de déshydratation avant d’être réintroduites dans le cycle agricole. En apportant de l’urine aux plantes on lui apporte les nutriments azotés dont elle a besoin sous des formes rapidement assimilables : nous allons nourrir les plantes. Dans cette approche « chimique », l’urine est un engrais comparable aux engrais azotés de synthèse. Cette technique permet de réduire les volumes de matières pathogènes (les fèces) et de valoriser rapidement le potentiel agronomique de l’urine.

Vous trouverez plus de détails et des exemples de toilettes à compost et de toilettes à séparation d’urine dans les sous-rubriques qui suivent.

Au final, ce sera à vous de décider si vous préférez séparer ou mélanger et ce que vous allez faire de ce super produit que nous excrétons quotidiennement.


Notes

[2entre autres dans « La maison écologique », « Silence », « L’age de faire », sans parler d’émissions radios et télé « grand public », de vidéos sur internet...

Les articles de cette rubrique

0 | 10

Au cours d’une phase de sensibilisation sur les toilettes sèches, en direction de gens du voyage en transit sur une plateforme temporaire le temps (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 3 février 2013
Dans la série des conférences gesticulés par la SCOP Le Pavé, en plein dans notre sujet nous vous conseillons de voir leur spectacle sur les (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 25 novembre 2012
par Administrateur
Dans le cadre de l’installation de Toilettes sèches sur une plateforme temporaire pour des gens du voyage nous avons réalisé ce document dont le (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 29 novembre 2011
Une enquête menée de 2005 à février 2010 par l’association Empreinte sur les toilettes sèches en France recense 1712 foyers utilisant au quotidien des (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 15 mars 2010
par Administrateur
Article mis à jour le 10 décembre 2013 Voilà quelques années que pédologues et agronomes s’étonnent devant la découverte en Amazonie de sols très (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 16 décembre 2009
Article mis à jour le 16 décembre 2013 Théories divergentes. Il n’est pas rare d’entendre « il faut absolument séparer les deux pour éviter les odeurs » (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 27 octobre 2009
par Didier
Suivez la flèche pour satisfaire vos besoins, ce que vous allez nous laisser comme résidu nous le transformerons en (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 14 mai 2009
Argumentaire pour l’adoption de la toilette sèche et l’abandon des systèmes d’assainissement conventionnel.
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 24 avril 2009
par Pierre Besse
Ce document est le fruit d’un véritable travail associatif rédigé par des membres de l’Association Régionale d’Éco-construction du Sud Ouest (ARESO) (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 14 septembre 2009
L’urine contient 95% d’eau donc si nous la mettons dans les toilettes ce ne sont plus des toilettes sèches ! Eh bien si, les toilettes sèches sont (...)
Lire l'article ...
Article mis en ligne le 27 octobre 2009
par Didier

0 | 10

Les sous-rubriques de cette rubrique
F.A.Q.
Foire aux questions sur les toilettes sèches. Vous trouverez dans les articles ci-dessous des réponses aux questions les plus fréquentes. Si vous (...)
Cette rubrique contient 15 articles
Toilettes à compost
Derrière l’appellation de toilettes à compost (« composting toilets » en anglais) on trouve parfois classées indifféremment tous types de toilettes (...)
Cette rubrique contient 11 articles
Toilettes à séparation d’urine
Ces toilettes sont encore relativement peu répandues en France, ce sont pourtant les plus fréquentes dans le Monde. La terminologie anglophone « (...)
Cette rubrique contient 1 article
Réintroduire les nutriments dans le sol
Qu’il s’agisse de compost, d’urine ou de fèces désséchées, la réintroduction de nos excrétas dans le sol doit suivre un certain nombre de précaution afin (...)
Cette rubrique contient 4 articles
Toilettes sèches en événementiel
Vous trouverez dans cette rubrique quelques témoignages concernant les nombreuses locations de toilettes sèches que nous avons réalisées. Nous avons (...)
Cette rubrique contient 7 articles

L’agenda de Terr’Eau

Pas d'évènements à venir

Inscrivez-vous

Pour recevoir quelque fois par an
la lettre « Qu’on poste »



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14