Bandeau
Terr’Eau : assainissement écologique | toilettes sèches | compost | eaux ménagères
Nourrir la terre, préserver l’eau

Informations sur les toilettes sèches, à compost et à séparation, le compostage, la pédo-épuration et la phyto-épuration.

Quid des odeurs ?
Article mis en ligne le 11 septembre 2013
dernière modification le 5 mars 2016

par Administrateur
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Ça dépend beaucoup du type de toilette et des conditions de gestion et d’entretien.
La toilette à litière fonctionnant avec un conteneur de faible volume (15 à 50 litres utiles) vidangé fréquemment, si elle est installée à l’extérieur du logement, peut fonctionner sans ventilation spécifique et sans gêne olfactive.
Dans tous les autres cas, il faut prévoir de recueillir les excréments dans une enceinte étanche (exceptée au niveau du siège, par où l’air peut entrer), munie d’une ventilation propre, qui sera un tuyau vertical de 100 mm de diamètre au moins, débouchant en toiture, ou à défaut une gaine munie d’un ventilateur.


L’agenda de Terr’Eau

Pas d'évènements à venir

Inscrivez-vous

Pour recevoir quelque fois par an
la lettre « Qu’on poste »



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14